Couples et familles

Évangile : Matthieu 6, 1-6.16-18

Lc 9, 28-36. Prier, contempler Jésus transfiguré

 « il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante »
Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! »

 

Montagne La montagne: lieu de prière

 

 Dans cet Evangile, Jésus gravit la montagne avec Pierre, Jacques et Jean pour prier !
Ils voient Jésus transfiguré : visage tout autre et le vêtement d’une blancheur éclatante.
Ils entendent une voix : « Celui-ci est mon fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le. »
Ils font l’expérience d’une révélation : reconnaître en Jésus, Fils de Dieu, le nouveau prophète qui accomplit l’alliance et conduit le peuple.
Une expérience qui est comme une anticipation de la Résurrection.

 

 Et nous ?
La voix entendue s’adresse à chacun d’entre nous.
-> Ecouter Jésus, croire en lui
Par notre baptême et le signe du vêtement blanc, nous avons
« revêtu le Christ » et sommes appelés à être les envoyés du Christ.

Comment pouvons-nous faire retentir cette parole dans nos
existences ?

Activité !
Raconter aux enfants le jour de leur baptême : où ? quand ? comment ? la fête ?
Ce jour-là ils ont revêtu un vêtement blanc. Que signifie-t-il ?
Comme à Jésus, la Parole du Père est inscrite dans leur cœur :
« Tu es mon enfant bien-aimé. En toi j’ai mis toute ma joie. »

Prier, un temps pour Dieu

Avec les enfants, dans votre Coin prièreEtole Blanche

-> déposer une étole blanche
Une photo du baptême de votre enfant

-> phrase d’Évangile:
« Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! »

 

Pour les plus grands et les adultes

Prière: Transfiguration
Jésus, toi qui nous conduis sur la montagne
Au rendez-vous de la joie,
Nous faisons silence
Pour goûter pleinement ce moment de bonheur.
Aide-nous à rencontrer aussi nos frères, nos sœurs dans la plaine,
À les retrouver, à leur partager notre joie.

Lien vers le document à imprimer

Évangile : Matthieu 6, 1-6.16-18

Lc 4, 1-13. Avec Jésus, choisir une Parole qui sauve

« Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain. »
« Il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte. »
« Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Désert   Le désert: lieu d’intériorité
Avec Jésus, prendre conscience de qui je suis,
de la vie intérieure qui m’habite, celle de l’Esprit.

Dans cet Evangile, l’Esprit conduit Jésus au désert, lieu de l’intériorité, alors que le démon va le tenter à sortir du désert et à vivre dans l’extériorité.
Première tentation : l’appropriation et la satisfaction immédiate = l’Avoir
Deuxième tentation : La possession, la domination = le Pouvoir
Troisième tentation : mettre Dieu au service de nos projets particuliers = le Valoir
Jésus répond : Il est écrit…, Il est dit…

Et nous ? Comment trouver le meilleur équilibre dans nos choix pour la nourriture, la possession, la richesse, la sécurité, le bien-être ?

=> Jésus trace un chemin : à quoi Dieu nous appelle-t-il? Connaissons-nous une parole de la Bible qui nous aide à répondre? Qu’est-ce que notre cœur nous dit? Notre conscience? C’est Dieu qui y parle !

 

Jouons ! Découvrons les mots cachés.

Snopri – snomia – tageonspar – donparons

-> Les enfants choisissent le mot qu’ils trouvent le plus important à ce moment pour suivre Jésus.

 

Prier, un temps pour Dieu

Avec les enfants, dans votre Coin prière,
parce que Jésus répond au tentateur par la Parole de Dieu,

-> déposer une Bible ouverteBible

-> phrase d’Évangile: « Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

 

Pour les plus grands et les adultes

Prière:
Jésus, toi qui as tout donné, tout partagé,
Tu sais que je veux choisir la paix
Et pourtant je fais la guerre ;
Tu connais mon désir d’accueil
Et pourtant je ferme la porte ;
Tu entends mon appel à aimer
Et pourtant je refuse la tendresse !
Toi dont la miséricorde est infinie,
Mets en mon cœur l’esprit d’abandon ;
Guide-moi sur le chemin qui mène vers Pâques 
 Non à la tentation

Lien vers le document à imprimer

 

Pour vivre le Carême ensemble, du mercredi des cendres au dimanche des rameaux, nous vous proposons un symbole pour chaque temps fort.

Ce même symbole sera utilisé à la messe et à la maison.

Ainsi, nos enfants pourront faire le lien entre leurs expériences vécues à la paroisse et celles vécues à la maison.

A Court, un affichage du chemin de Carême sera réalisé à l’entrée de l’église.

À la messe, à la liturgie adaptée, les enfants intégreront le message de l’Evangile à l’aide de ce symbole.

A la maison, nous vous proposons de déposer ce symbole dans votre coin prière au fur et à mesure des semaines.

Des activités en communauté sont organisées pour vivre le carême en Unité Pastorale

Mains

Les symboles et les activités

6 mars. Mercredi des Cendres  : -> Messe des Cendres à Tangissart (pour les enfants et leur famille)

10 mars. 1er dimanche de Carême : -> Une bible Bible17 mars. 2ème dimanche de Carême : -> Une étole blancheEtole Blanche24 mars 3ème dimanche de Carême : -> Une cruche et une vasque d’eau béniteCruche deau31 mars. 4ème dimanche de Carême  : -> Réconciliation à Bousval -> Un lumignonLumignon7 avril. 5ème dimanche de Carême : -> Une branche bourgeonnanteBranche bourgeonnante14 avril. Dimanche des rameaux : -> procession à Sart pour les enfants -> une branche de buisBuis

Lien vers le document à imprimer

 

Les exercices du cœur ?

Il parle aux enfants

Jean-Marc en parle aux enfants …

Le carême nous prépare à pâques. Il est comme un temps d’entraînement, d’exercices, des exercices du cœur : pour que notre cœur retrouve sa forme et notre vie redécouvre l’essentiel.

 

CoeurL’entraînement est nécessaire aussi pour le cœur du sportif : pour qu’il se « dégraisse », qu’il perde la graisse qui est autour ; pour qu’il batte plus facilement ; pour qu’il soit « plus chaud ».

De la même manière, pendant le carême on s’entraîne à 3 choses pour mieux fêter Pâques, pour mieux accueillir la vie de Dieu, pour nous recentrer sur l’Essentiel :

 

1) Le jeûne. On « dégraisse » notre cœur avec un « régime » où l’on supprime ce qui est excessif dans notre vie.

 

2) La prière. On fait mieux respirer notre cœur grâce à la prière. Il respire mieux l’air de Dieu ! 

 

3) Le partage. On réchauffe notre cœur pour qu’il partage plus 

 

1. Jeûner, choisir d’être sobre 

se délester de l’encombrant pour faire de la place à l’essentiel, à DieuSe liberer

On peut se priver ou réduire des activités qui prennent trop de place dans notre quotidien, limiter des consommations, contrôler des envies dont on est devenu esclave (smartphone, jeux, réseaux sociaux, tabac, alcool,…).

Pour les enfants, l’idée n’est pas de les inciter à faire des efforts pour faire des efforts, mais les encourager à se délester de ce qui les empêche d’être plus heureux.

On peut aussi, certains jours spéciaux (mercredi des cendres, vendredi saint,…) supprimer un repas. Dans toutes les traditions spirituelles, le jeûne traduit corporellement ce qu’on vit spirituellement. Il va de soi que tout ceci doit être adapté à l’âge et à la santé.

 

2. Prier

Prierun rendez-vous pour être proche de Dieu, notre Père 

Parler à Dieu avec confiance... Lui dire merci. Demander son aide afin de ne pas rester aveugles à la souffrance, aux difficultés des autres... Lui demander du courage, de la force, un peu de Sa Vie pour devenir des petits rayons de bonheur pour les autres...

On peut aussi prier sans rien dire... et juste se tenir en silence devant Lui…
"Dieu sait ce qui est bon pour nous"

 

3. Partager

pour nous ouvrir à l’autre et à ses besoins

Comment Jésus dit-il qu’on doit donner ? Dans le secret, sans le montrer.
- Idée concrète : une fois par semaine choisir de donner quelque chose à quelqu’un sans que personne ne le sache. Seulement Jésus ! Réfléchis bien !
- D’autres idées à réaliser en famille sont données dans le projet solidarité.

 

Coin prière

Parce qu’un des piliers du carême est la prière, nous vous invitons à redynamiser votre coin prière.Prier en famille

Où et quand ?

un endroit de la maison où vous pouvez vous asseoir en famille. Le soir par exemple.

Quoi ?

Chaque dimanche et temps forts de la semaine sainte, nous vous invitons à y déposer un objet symbolique, lié à l’Evangile.

Choisir une belle bougie de Carême

Déroulement ?

Faire un signe de croix ; allumer une bougie

Dire « quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux »

Lire une phrase d’Évangile, « Quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret »

Laisser monter la prière : « Jésus, pardon..., merci..., s’il-te-plaît…, je t’aime » ;
Par exemple : Seigneur Jésus, merci d’être avec nous, d’être là parmi nous, de pouvoir compter sur ta présence. Merci de nous aimer ! Nous t’aimons aussi.

Terminer par le Notre-Père

 

Solidarité

Nous vous conseillons ce livre, vous y trouverez des pistes très concrètes pour prendre soin de notre planète.

Livre Sauver la Planete

« Le défi urgent de sauvegarder notre maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral car nous savons que les choses peuvent changer » .

Pape François, encyclique « Laudato Si »

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter notre bibliothécaire, Marie-Christine: 0476228475.

 

Partager. Projet solidarité en communauté

Cette année à la paroisse de Court, nous avons décidé d’œuvrer ensemble à la sauvegarde de la terre que Dieu nous a confiée !

-> à l’ entrée de l’église, vous trouverez toutes les informations concernant notre projet solidarité

3 pour le prix d une
Le carême est un temps de changement.
Prenons le temps de réfléchir seul, en couple ou en famille au changement que nous pourrions réaliser dans notre vie pour bâtir un monde plus juste et plus humain selon le développement durable et intégral.

Le développement durable veille à répondre à nos besoins d’aujourd’hui tout en veillant aux besoins des générations futures.

Modérons sérieusement notre consommation car actuellement, elle nécessite trois planètes terre en ressources !!!

Le développement intégral en plus du développement durable a le souci de toute l’humanité et de tous les hommes.

Pour que chacun puisse avoir le nécessaire pour vivre dignement !

Coeur Laudate

mon objectif caremeLien vers le document à imprimer

 

6 mars. Mercredi des Cendres

« Ton Père qui voit dans le secret te le rendra » (Mt 6, 1-6.16-18)

« Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra ».
« Quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra ».
« Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra ». 
Prier dans sa chambre

Prier dans le secret
de sa chambre,
de son cœur.

 

Chant : Quarante jours, quarante nuits

Refrain :

Quarante jours, quarante nuits, seul au désert tu es parti ;
Quarante jours me sont donnés, ô Jésus, pour t’y retrouver.

1 - Apprends-moi à partager, toi qui partageais ta vie,
A donner dans le secret, sans attendre de merci !

2 - Apprends-moi à mieux prier, toi qui priais en tout temps,
Dans le calme et le secret, tu es là et tu m’attends !

3 - Apprends-moi à mieux jeûner, à me priver dans la joie,
De ce qui peut encombrer le chemin qui mène à toi !

4 – Pour apprendre à mieux aimer, aimer comme tu nous aimes,
Avec toi, je veux rester, tout au long de ce carême !

Partir au désert

Mon careme 2019Le mercredi des cendres, c’est le premier jour de Carême.Revenez à moi

  • La cendre provient des rameaux bénits de l'année précédente qui ont été brûlés. Elle nous rappelle nos existences si souvent fragiles devant le mal...
  • Recevoir un peu de cendre sur le front, c'est reconnaître que trop souvent nous sommes éloignés du Feu de l'Amour divin... C'est aussi savoir que Dieu nous attend toujours afin qu'Il puisse rallumer nos vie.
  • Le mercredi des Cendres est donc un commencement, un départ: notre présence à la belle célébration des Cendres est le signe de notre volonté de conversion, le signe de notre désir de revenir à Dieu avec toute la force de notre coeur.

Jean-Marc en parle aux enfants …

(lien avec l’Evangile du 1er dimanche de Carême, la tentation au désert)Il parle aux enfants

Quand Jésus jeûne au désert, il est tenté par le diable de ne pas faire confiance à Dieu.

Quand nous entraînons notre cœur à plus aimer Dieu, le Tentateur n’aime pas ça et il nous tente pour arrêter !
Notre cœur est alors comme un feu qui s’éteint petit à petit…

-> Il devient des cendres. Dieu peut redonner vie à nos cendres. Quand notre cœur devient comme des cendres, il peut nous ressusciter comme Jésus (à Pâques. Le carême prépare à Pâques). Par exemple, en nous pardonnant, en nous donnant de la confiance, du courage, de la force, de la joie,… de l’amour !

=> Le Tentateur nous propose des comportements qui étouffent notre cœur, alors il s’engraisse et ne bat plus bien. Dieu nous appelle alors à faire des exercices pour notre santé spirituelle, pour « dégraisser » notre cœur !

Lien vers le document à imprimer

 

 

 

Quel est le sens du Carême ?

Le mot « carême » vient du lan quadragesima, qui signifie quarantième (sous-entendu : jour), le quarantième jour étant le jour de Pâques.Mettre ses pas dans ceux de Jésus

Ce temps nous rappelle les quarante jours du Christ au désert mais aussi les quarante années que le peuple juif passa en exil avant d’entrer sur la Terre promise.
Durant ce temps l’Église nous invite à nous préparer à la grande fête de Pâques qui commémore la Résurrecon du Christ, venu libérer tous les hommes du poids de leurs entraves et proposer l’amour à tous.

Le Carême est avant tout une invitation à nous concentrer sur l’essentiel : Jésus-Christ. Garder ses yeux sur Lui, le suivre et l’imiter, est exigeant. Cela demande de choisir
entre la vie d’amour que propose le Christ et nos petits égoïsmes... Le Carême est un temps pour revenir à l’essentiel et considérer le superflu et l’accessoire à leur juste place.

Faire pénitence c’est se détacher de ce qui nous retient, s’ouvrir aux autres et se convertir au Christ pour accéder à la vraie liberté d’aimer comme Lui nous a aimé jusqu’à donner sa vie.

Du mercredi des Cendres, qui nous rappelle que notre vie sur terre n’est qu’un passage, à la nuit de Pâques qui nous montre que l’Éternité nous attend, il y a quarante jours de préparation.

Pour atteindre ce nombre symbolique, il faut enlever les cinq dimanches du Carême ainsi que le dimanche des Rameaux, qui ne sont pas des jours de pénitence. En effet, même pendant le Carême, nous sommes invités, le dimanche, à célébrer la Résurrecon du Seigneur. À travers la messe de chacun de ces jours de Carême, l’Église nous donne un nouvel élan pour profiter pleinement de ce temps de Carême.

Lien vers le document à imprimer


https://qe.catholique.org/le-careme/895-quel-est-le-sens-du-careme

Chemin de Carême - En route vers pâques 2019

Enfant prodige

Chers paroissiens,

Ce parcours est plus parculièrement adressé aux jeunes couples, aux parents, grands-parents et leurs (petits-) enfants.

Etape par étape, du mercredi des cendres au Dimanche de pâques, vous trouverez :

  • Des explicaons pour vous aider à retrouver le sens du carême et de la semaine sainte
  • Les passages d’évangile lus à la messe et des proposions pour vous nourrir de la Parole (pour adultes)
  • Des idées pour vivre ces temps forts et les partager avec vos enfants
  • Des informations sur la vie de l’Unité Pastorale durant ces 40 jours
  • Un projet solidarité qui rassemble toute notre communauté !

Mettons-nous en route ENSEMBLE sur ce chemin vers pâques !

 

Le saviez-vous?

Sept adultes de notre paroisse se préparent à recevoir le baptême, la première communion et/ou la confirmation lors de la veillée pascale.

La liturgie des semaines de Carême, à Court-Saint-Etienne, s’adaptera à leur parcours.

C’est pourquoi, dans ce carnet, les passages d’Evangiles des 3ème, 4ème et 5ème dimanche du Carême seront différents de ceux lus dans les autres paroisses.

Lien vers le document à imprimer

 

Newsletters Dyle & Thyle