CSE

Ce dimanche, nous voici arrivés au 5è dimanche de Carême.

Nous avançons vers le dimanche des Rameaux, de la Passion de Jésus et vers sa Pâque. Pour nous préparer à ce que nous allons vivre la semaine prochaine, l’Église nous propose l’Évangile du réveil à la vie d’un des amis de Jésus ─ Lazare.
Je vous souhaite une belle écoute des différents chants que je vous propose pour ce dimanche.
Au plaisir de vous revoir !
Prenez bien soin de vous et de ceux que vous aimez.
Amitiés,
Miette

Chant d’entrée : Viens ouvrir nos tombes (Ginot/Duménil/ADF-Musique)

(Proposé par Jean-Marc)
https://www.youtube.com/watch?v=s1GBpPFR7lk

VIENS OUVRIR NOS TOMBES !
FAIS RENAÎTRE NOS VIES !
VERS LA JOIE DE PÂQUES
GUIDE-NOUS DANS LA NUIT,
SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST !

  1. Dans l’hiver qui s’achève,
    Sous la cendre assoupie,
    Souffle encor(e) sur la braise !
    Attise ton feu nouveau !
  2. Si nos lampes s’éteignent,
    Si le ciel est voilé,
    Fais briller ta lumière !
    Éveille un matin nouveau !
  3. Loin des terres désertes,
    Loin des puits desséchés,
    Vers les sources d’eau claire
    Dévoile un chemin nouveau !
  4. Dans nos cœurs solitaires
    Ton appel retentit.
    Pour un lien solidaire
    Répands ton Esprit nouveau !
  5. Le printemps nous entraîne
    Dans un monde impatient :
    Pour la pâque prochaine
    Inspire nos chants nouveaux !

Première lecture (Ez 37, 12-14)

Lecture du livre du prophète Ézékiel

Ainsi parle le Seigneur Dieu :
Je vais ouvrir vos tombeaux
et je vous en ferai remonter,
ô mon peuple,
et je vous ramènerai sur la terre d’Israël.
    Vous saurez que Je suis le Seigneur,
quand j’ouvrirai vos tombeaux
et vous en ferai remonter,
ô mon peuple !
    Je mettrai en vous mon esprit,
et vous vivrez ;
je vous donnerai le repos sur votre terre.
Alors vous saurez que Je suis le Seigneur :
j’ai parlé
et je le ferai
– oracle du Seigneur.

    – Parole du Seigneur.

Psaume 129 : Près du Seigneur est l’amour
(Musique M. Wackenheim)

R/ Près du Seigneur est l’amour,
près de lui abonde le rachat.
(Ps 129, 7bc)

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

J’espère le Seigneur de toute mon âme ;
je l’espère, et j’attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Deuxième lecture (Rm 8, 8-11)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
    ceux qui sont sous l’emprise de la chair
ne peuvent pas plaire à Dieu.
    Or, vous, vous n’êtes pas sous l’emprise de la chair,
mais sous celle de l’Esprit,
puisque l’Esprit de Dieu habite en vous.
Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas.
    Mais si le Christ est en vous,
le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché,
mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes.
    Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts
habite en vous,
celui qui a ressuscité Jésus, le Christ, d’entre les morts
donnera aussi la vie à vos corps mortels
par son Esprit qui habite en vous.

    – Parole du Seigneur.

Évangile      (Jésus redonne la vie à Lazare)

Gloire à toi, Seigneur,
gloire à toi.

Moi, je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur.
Celui qui croit en moi ne mourra jamais.
Gloire à toi, Seigneur,
gloire à toi.
(cf. Jn 11, 25a.26)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    il y avait quelqu’un de malade,
Lazare, de Béthanie,
le village de Marie et de Marthe, sa sœur.
    Or Marie était celle qui répandit du parfum sur le Seigneur
et lui essuya les pieds avec ses cheveux.
C’était son frère Lazare qui était malade.
    Donc, les deux sœurs envoyèrent dire à Jésus :
« Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
    En apprenant cela, Jésus dit :
« Cette maladie ne conduit pas à la mort,
elle est pour la gloire de Dieu,
afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. »
    Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare.
    Quand il apprit que celui-ci était malade,
il demeura deux jours encore à l’endroit où il se trouvait.
    Puis, après cela, il dit aux disciples :
« Revenons en Judée. »
    Les disciples lui dirent :
« Rabbi, tout récemment, les Juifs, là-bas, cherchaient à te lapider,
et tu y retournes ? »
    Jésus répondit :
« N’y a-t-il pas douze heures dans une journée ?
Celui qui marche pendant le jour ne trébuche pas,
parce qu’il voit la lumière de ce monde ;
    mais celui qui marche pendant la nuit trébuche,
parce que la lumière n’est pas en lui. »
    Après ces paroles, il ajouta :
« Lazare, notre ami, s’est endormi ;
mais je vais aller le tirer de ce sommeil. »
    Les disciples lui dirent alors :
« Seigneur, s’il s’est endormi, il sera sauvé. »
    Jésus avait parlé de la mort ;
eux pensaient qu’il parlait du repos du sommeil.
    Alors il leur dit ouvertement :
« Lazare est mort,
    et je me réjouis de n’avoir pas été là,
à cause de vous, pour que vous croyiez.
Mais allons auprès de lui ! »
    Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau),
dit aux autres disciples :
« Allons-y, nous aussi, pour mourir avec lui ! »

    À son arrivée,
Jésus trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà.
    Comme Béthanie était tout près de Jérusalem
– à une distance de quinze stades
(c’est-à-dire une demi-heure de marche environ) –,
    beaucoup de Juifs étaient venus
réconforter Marthe et Marie au sujet de leur frère.
    Lorsque Marthe apprit l’arrivée de Jésus,
elle partit à sa rencontre,
tandis que Marie restait assise à la maison.
    Marthe dit à Jésus :
« Seigneur, si tu avais été ici,
mon frère ne serait pas mort.
    Mais maintenant encore, je le sais,
tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »
    Jésus lui dit :
« Ton frère ressuscitera. »
    Marthe reprit :
« Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection,
au dernier jour. »
    Jésus lui dit :
« Moi, je suis la résurrection et la vie.
Celui qui croit en moi,
même s’il meurt, vivra ;
    quiconque vit et croit en moi
ne mourra jamais.
Crois-tu cela ? »
    Elle répondit :
« Oui, Seigneur, je le crois :
tu es le Christ, le Fils de Dieu,
tu es celui qui vient dans le monde. »

    Ayant dit cela, elle partit appeler sa sœur Marie,
et lui dit tout bas :
« Le Maître est là, il t’appelle. »
    Marie, dès qu’elle l’entendit,
se leva rapidement et alla rejoindre Jésus.
    Il n’était pas encore entré dans le village,
mais il se trouvait toujours à l’endroit où Marthe l’avait rencontré.
    Les Juifs qui étaient à la maison avec Marie
et la réconfortaient,
la voyant se lever et sortir si vite, la suivirent ;
ils pensaient qu’elle allait au tombeau pour y pleurer.
    Marie arriva à l’endroit où se trouvait Jésus.
Dès qu’elle le vit,
elle se jeta à ses pieds et lui dit :
« Seigneur, si tu avais été ici,
mon frère ne serait pas mort. »
    Quand il vit qu’elle pleurait,
et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi,
Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé,
    et il demanda :
« Où l’avez-vous déposé ? »
Ils lui répondirent :
« Seigneur, viens, et vois. »
    Alors Jésus se mit à pleurer.
    Les Juifs disaient :
« Voyez comme il l’aimait ! »
    Mais certains d’entre eux dirent :
« Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle,
ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? »

    Jésus, repris par l’émotion,
arriva au tombeau.
C’était une grotte fermée par une pierre.
    Jésus dit :
« Enlevez la pierre. »
Marthe, la sœur du défunt, lui dit :
« Seigneur, il sent déjà ;
c’est le quatrième jour qu’il est là. »
    Alors Jésus dit à Marthe :
« Ne te l’ai-je pas dit ?
Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »
    On enleva donc la pierre.
Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit :
« Père, je te rends grâce
parce que tu m’as exaucé.
    Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ;
mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure,
afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. »
    Après cela, il cria d’une voix forte :
« Lazare, viens dehors ! »
    Et le mort sortit,
les pieds et les mains liés par des bandelettes,
le visage enveloppé d’un suaire.
Jésus leur dit :
« Déliez-le, et laissez-le aller. »
    Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie
et avaient donc vu ce que Jésus avait fait,
crurent en lui.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Chant pour l’Offertoire : https://www.youtube.com/watch?v=S87U8r_nGHM

Ce chant est un  chant de rassemblement, pour se sentir plus forts, prêts à relever des défis.

Conduis mes pas  (Pradelles P./Studio SM)

COMME UN ENFANT
QUE TU PRENDRAIS PAR LA MAIN
CONDUIS MES PAS
JUSQU'AU PARTAGE DU PAIN.

1 Tu es béni
Dieu de l'Univers
Reçois le fruit
Qui vient de la terre.

2 Pauvre et petit
Devant toi Seigneur
Change ma vie,
Le fond de mon coeur

3 Je viens t'offrir
Ce qui fait ma vie
Tu viens t'offrir
Pour donner ta vie.


Notre Père : de Rimsky
https://www.youtube.com/watch?time_continue=60&v=oHmOgNcdmCQ&feature=emb_logo
 
 
Chant de communion : Prenez et mangez  (Cté de l’Emmanuel)
https://www.youtube.com/watch?time_continue=19&v=lbsS4hOavfI&feature=emb_logo

Prenez et mangez
Prenez et mangez, ceci est mon corps,
Prenez et buvez, voici mon sang !
Ouvrez vos cœurs !
Vous ne serez plus jamais seuls : Je vous donne ma vie.


1-
Demeurez en moi, comme je demeure en vous,
Qui demeure en mon amour, celui-là portera du fruit.
Comme Dieu, mon Père, ainsi je vous ai aimés.
Gardez mes paroles, vous recevrez ma joie !

2-
Je vous ai choisis pour que vous portiez du fruit.
Gardez mon commandement et vous demeurerez en moi.
Comme je vous aime, aimez-vous d’un seul Esprit.
Je vous donne ma vie : vous êtes mes amis !

3-
Je vous enverrai l’Esprit Saint, le Paraclet.
Il vous conduira au Père et fera de vous des témoins.
Cherchez, vous trouverez, demandez, vous obtiendrez,
Afin que le Père soit glorifié en vous !


Chant d’envoi : Je veux te louer (Cté l’Emmanuel)
 
https://www.youtube.com/watch?v=FCCpfAaW21Y

Paroles et musique : Communauté de l´Emmanuel (C. Blanchard / E. Baranger)
N° 16-07

R. Je veux te louer, ô mon Dieu,
À ton Nom, élever les mains.
Je veux te bénir, t´adorer, te chanter,
Ô mon Dieu, éternel est ton amour !


1. Dans le temple très saint de ta gloire,
Ô Seigneur, je te contemplerai.
Je verrai ta puissance infinie :
Ô mon Dieu, éternel est ton amour !

2. Que te rendre, ô Seigneur, mon Sauveur,
Pour le bien que tu as fait pour moi ?
En tout temps, en tout lieu, je dirai :
Ô mon Dieu, éternel est ton amour !

3. Je tiendrai mes promesses envers toi,
Devant tous, j´annoncerai ton nom.
Que ma vie toute entière te loue :
Ô mon Dieu, éternel est ton amour !

© 2005, Éditions de l´Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

service écoute pdt corona a

Bibliothèque avant et après les messes

Bannière biblio

 

Bientôt le carême! La bibliothèque paroissiale dispose de nombreux livres, pour accompagner petits et grands sur ce chemin. Parole de Dieu, prière, témoignages... Il y a toujours un livre pour éclairer notre chemin! Les prêts sont gratuits. N'hésitez pas à venir choisir, ou à demander conseil au fond de l'église, avant et après la messe, les dimanches 8 et 29 mars.
Contact : Marie-Christine : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Messes à Court-St-Etienne
(Eglise St-Etienne)
  :

Le dimanche

Samedi à 18h00
(à la chapelle de semaine)

Dimanche à 10h45
(Avec chorale liturgie pour enfants de 5 à 12 ans)

En semaine

mardi, mercredi, jeudi
à 8h45
(suivie de l'adoration de 9h15 à 9h45)
(à la chapelle de semaine)

Le secrétariat vous accueille à la Cure à Court-St-Etienne
     rue du Village 1
     1490 Court-St-Étienne
les mardi et mercredi en période scolaire de 9h30 à 11h30.
N'hésitez pas à laisser votre message sur le répondeur ou par mail.

  • Téléphone : 010/61.23.38
  • E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Beaurieux
Chapelle Saint-Lambert) 

Le dimanche
9h15

En semaine
 
Le vendredi à 8h45
(suivie de l'adoration
de 9h15 à 10h45)

Situation géographique de l'église de Court-St-Etienne


Situation géographique de la chapelle de Beaurieux

 

Pour les parcours de catéchèse, nous vous invitons à parcourir les informations qui sont données pour l'ensemble de l'Unité Pastorale.

Voici le lien vers cette partie du site.

Viens Esprit Saint

 

Contacts

Abbé Jean-Marc ABELOOS
curé de la paroisse St-Étienne et St-Lambert (église St-Étienne à Court et chapelle St-Lambert à Beaurieux
responsable de l'Unité Pastorale Court-Bousval

rue du Village 1
1490 Court-St-Étienne
010/61.23.38
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Catherine BRECKPOT-BISET
animatrice pastorale pour l'UP
0474/64 91 22
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Abbé Raymond UBEMU
vicaire pour l'unité pastorale
0489/497.380
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Secrétariat
Le mardi et le mercredi de 9h30 à 11h30 (en période scolaire)
 
rue du Village 1
1490 Court-St-Étienne
010/61.23.38
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Service covoiturage
Marie-Thérèse Blanpain
010/61.25.94